stele

« Durant la dernière guerre, dans les années 1943-1944, des parachutages de matériel et d’armes étaient effectués par l’aviation alliée dans le Vercors et ses environs.

La nuit du 2 Février 1944, en pleine tempête de neige, un quadrimoteur Lancaster de la Royal Air Force avec 7 hommes à son bord, s’écrasait dans cette montagne : le bruit de l’explosion s’entendit jusque dans les hameaux d’Autrans.

Du camp C3 à Gève, 5 résistants tentèrent à ski de s’approcher du lieu du crash, mais en vain, car l’incendie s’étendait du Nord au Sud sur plus de 200 mètres.

Un jour plus tard, les corps des aviateurs furent déposés dans une grotte enneigée, et reçurent leur sépulture définitive le 22 août 1944 au cimetière d’Autrans. »

Ce texte a été rédigé grâce à la ténacité de Claude Bernard et aux recherches d’Anne-Marie Perroud, d’Autrans et de Madame Clark, représentante de l’Association Franco-Britannique Dauphiné-Savoie que nous remercions de leur collaboration. Il est apposé sur la stèle érigée à la mémoire de ces jeunes aviateurs disparus sur le site de Gève.

EPSON scanner Image

photo de l’époque du crash  de l’avion anglais

EPSON scanner Image

les aviateurs anglais tués dans le crash